// Vous lisez...

Brand new

A history of violence #1

05/07 : Mystérieuses disparitions en banlieue

La police de la petite ville de Bourg sur Loire enquête sur les mystérieuses disparitions de trois jeunes. De type caucasien, ils ont disparu dans la nuit de samedi à dimanche. Aucune piste n’est privilégiée pour l’instant, a précisé le procureur de la République, qui s’est rendu sur place. A l’instar de la population locale, le maire s’est dit « étonné et choqué de ces événements dans une ville tranquille qui n’a jamais eu de problèmes particulier ».

Etudiants, les trois jeunes disparus dans la même nuit suscitent l’interrogation. Les enquêteurs poursuivent toutes les pistes, mais ne semblent pour l’instant pas faire de lien entre les trois affaires : « Il apparaît, à ce niveau de l’enquête, que ces trois individus ne se fréquentaient pas, venaient de quartiers différents, et n’ont a priori aucune raison de s’être rencontrés ». Pour autant, le voisinage pointe les problèmes de sécurité et de trafics qui sévissent selon eux depuis quelques années. « Depuis trois ou quatre ans, les dealers se sont multipliés dans le quartier, encouragés à a fois par l’expansion d’acheteurs potentiels et par la faiblesse des patrouilles de police » nous raconte Martine, 45 ans et habitante du quartier depuis 11 ans.

Cependant, c’est la circonspection et l’étonnement qui restent de mise dans le quartier : « Il n’y a jamais eu tellement de problèmes, c’est un coin tranquille, sans histoire ». Les proches des victimes eux-même s’accordent à dire qu’il n’y a pas de raison particulière laissant penser qu’il puisse y avoir un lien entre les trois affaires, ni que les trois garçons se soient retrouvés au milieu d’un règlement de compte. L’enquête se poursuit donc, en attendant de trouver davantage d’indices.


Sur le Web







Rejoignez la conversation