// Vous lisez...

Brand new

Les passe-temps de Fernand

Fernand a toujours aimé les cours d’art plastique. Tout petit déjà, à la crèche, il restait toute la journée entre ses sculptures de pâte à modeler et ses crayons de couleurs. A partir du CE2, il trouvait ça dommage de ne plus faire de coloriage. Alors chez lui le soir, en rentrant de l’école, au lieu d’apprendre sa poésie pour la fête des mères, il attachait ses Kapla avec de la pâte à modeler et en faisait des statues bizarres. Une fois au collège, Fernand passait son temps en cours à jouer avec sa colle ultra-forte et ses règles. Avec ça il faisait une structure puis il découpait du papier et faisait des maisons avec. Il était le premier de sa classe en arts plastiques. Au lycée, il refesait la déco des classes en collant ses dessins sur les murs. Inutile de dire qu’au bac il reçut un 19/20 dans cette matière, ce qui d’ailleurs lui assura tout juste les rattrapages.

Une fois son bac en poche, Fernand, jeune étudiant dynamique, occupe ses journées enfermé dans sa chambre avec ses kapla, sa colle, son papier, ses crayons de couleurs et ses feutres. Fernand est un autodidacte. Ses parents dépriment de lui trouver un avenir. A chaque fois qu’il a une opportunité, il oublie, et reste chez lui à geeker avec ses crayons. Fernand a deux autres passions dans la vie : la cuisine de sa maman (le lieu, pas sa bouffe) et la vodka. C’est normal, il est jeune, il boit, il va bientôt finir sa crise d’ado, enfin ses parents l’espèrent fortement. Et, contrairement à ce que peut laisser penser ce petit texte, Fernand a des potes. Rassurez-vous, pas beaucoup. Ces potes sont aussi des geeks. Mais de la musique. Fernand pourrait même pas savoir quel genre de musique ils font, il a jamais écouté, il a pas que ça à foutre. Fernand, il bosse sur ses trips dans sa cuisine avec une bouteille de vodka.

Alors, un jour, les parents de Fernand ont une idée géniale. Fernand les écoute presque attentivement et semble acquiescer. Il prend sa mallette avec tous ses outils, y compris les nouveaux feutres volés à sa petite soeur, et se met en marche. Il arrive chez Yann, alors en répétition dans sa cave. Ils bavardent. Se serrent la main. Alors Fernand est heureux. Il a décroché son premier job. Et avec l’argent qu’il gagne, va rendre ses feutres à sa soeur et s’en acheter pour lui tout seul.

www.youtube.com/watch?v=KXbiAaLHBa4‎

Wave Machines c’est cool, c’est frais. Ca vient de Liverpool, England. Ils doivent plus être bière que vodka d’ailleurs. Je découvre, si ça s’avère pas ouf à l’usure, je transmettrai à Fernand, promis.


Sur le Web







Rejoignez la conversation