// Vous lisez...

Brand new

Marie

Marie, tu dis que tout va pour le mieux, que tu peux voir l’avenir : tout glisse sur toi.
Des horreurs peuvent toujours arriver, ce n’est qu’un jeu : tout glisse sur toi.
Les sirènes peuvent bien chanter, les chemins se dérobent peu à peu. Je suis un vrai croyant.

Alors vas-y, prends tes pilules planquées sous l’oreiller, emporte tout ce dont tu peux te souvenir : tout glisse sur toi.
Marie, tu es complètement shootée. Tu crois vraiment qu’on ne le sait pas ? Tu as toujours semblé trop heureuse Marie…

Marie…


Sur le Web







Rejoignez la conversation