// Vous lisez...

Hype

Vieux jeu

Dans mes cartons de déménagement, ma vie s’empile. Au fond, ce qui est le plus récent. Et, fatalement, au dessus, les vieilles bricoles oubliées depuis longtemps, à force de vider les placards et les tiroirs. Comme cette absurde photo de classe de cinquième. Ou cette carte postale envoyée par ma target de sixième. Frappé du syndrome du nostalgique, je ne trouve rien de mieux que de m’asseoir au milieu de mon bordel pour me remémorer le bon vieux temps. Ça permet de faire une pause aussi d’ailleurs. Mon premier téléphone, un Nokia 3310 qui m’a loyalement servi pendant deux ans avec son indécrottable Snake. Un CD-Rom de Duke Nukem, premier jeu d’ordinateur digne de ce nom obtenu après une longue lutte avec les paternels. Un CD de Britney Spears. Elle était jeune, belle, et savait encore se tenir. Un dessin d’un bateau sous un soleil fait par ma petite sœur pour mes 13 ans. Oula, une photo de moi en voyage de classe verte avec mes boutonneux amis d’époque. Oh, Pokémon rouge pour GameBoy. Génial !

C’est bon, le câble pour recharger la GameBoy est retrouvé quelques centimètres de poussière plus loin. Allez une petite partie pour se rappeler les bons souvenirs. Quand je pense que passais mes soirées là-dessus… Bonjour Prof Chen, je suis Sacha. Blabla oui allez laisse moi choisir mon pokémon de départ, je m’en fous de ta vie ! Et Sacha choisit… Carapuce ! Allez, maintenant les hautes herbes, capturer des Pokémons. Je me sauce, je vais jusqu’à la première arène, et après j’arrête là la nostalgie. Bon, d’abord, se constituer une équipe digne de ce nom. Ah oui, c’est vrai, faut que j’équilibre mes compétences. J’ai déjà un pokémon de type eau. Il me faut disons un « vol », un « insecte », un « plante » et un « combat » et ça devrait le faire. Si je les évolue jusqu’au niveau 11 ça devrait être bon aussi. Ça y mon équipe a de la gueule. Maître de pierre, je vais te refaire ta face avec mon équipe de fouuuuuuu ! Youhouuu ! Je l’ai défoncé ! Au tour de la seconde arène… Il est quelle heure ? Oh ça va, j’ai le temps. Encore une, juste une, et j’arrête…

Avec Daft Punk, revenons au flipper, à la GameBoy et à la Sega.


Sur le Web







Rejoignez la conversation