// Vous lisez...

Brand new

Dimanche

2h. Etre saoul / arriver en boîte / perdre ses potes / danser / payer son cocktail 10 euros / chercher le coin fumeur / étouffer au bout de deux minutes / danser encore / re-payer son cocktail 10 euros / tenter des approches / se faire éconduire / sortir / rentrer à pied.

5h. Se lever livide / engloutir la bouteille d’eau au pied du lit / se lever du tapis / se remettre dans le lit / voir la chambre tourner / lancer un film / se retourner.

13h. Sentir son crâne / regretter / sentir son crâne / constater la bouteille d’eau vide / envisager la pénibilité d’un lever / se rendormir / lancer un café / errer en caleçon / ouvrir les volets / subir l’agression du jour / prendre un nurofen / se blottir dans le canapé.

15h. Avoir raté le brunch avec les copains / regarder un navet / errer encore / reprendre un café / zapper / regarder Vivement dimanche béatement / jouer à la console / envisager le rangement de la soirée / ouvrir la fenêtre / griller une clope.

19h. Prendre une douche / sentir la fatigue / jeter les cadavres de bière / faire la vaisselle / lancer une machine / prendre un bol de céréales / passer le balais / reprendre un bol de céréales / zapper / regarder le JT.

Minuit. Se trainer dans sa chambre / jouer à 2048 / aller sur Tinder / penser au lendemain / prendre un nurofen / vérifier ses mails de boulot / jouer à Candy Crush.

Merde, il est 2h. Fait chier.

Bon Iver + le vocoder de Daft Punk + The XX = un single de Coldplay. Un single de Coldplay que j’écoute. Un bail que ça ne m’était plus arrivé. Comme quoi.

1 vote

Vos commentaires

Sur le Web







Rejoignez la conversation