// Vous lisez...

Brand new

From space

On s’activait au PC de crise. Ils avaient en direct les infos de la NASA. Les secours étaient sur place, les journalistes aussi. C’était du jamais vu. L’ampleur du drame fait frémir quant aux erreurs de jugement sur leurs capacités de nuisance. Tous
les plus grands experts se sont trompés. On a sous-estimé leur force de frappe. Ca va être difficile de faire croire à une déficience technique qui aurait entraîné sa chute à travers l’atmosphère. Au pire, il aurait dû rester en orbite, incontrôlable.

Alors que tous les voyants étaient au vert, de façon inexplicable, il avait commencé à quitter l’orbite de la Terre. Dans le même temps, les communications s’étaient interrompues. Impossible de savoir ce qui se passait là-haut. Quand les systèmes de la base ont commencé à défaillir à leur tour, ils ont compris.

Le virus s’était propagé à une vitesse folle, empêchant toute intervention pour éviter le drame. Nous avons pris une leçon par leurs ingénieurs. S’ils sont capable de ça, il va falloir revoir toutes les procédures concernant nos capacités militaires. En faisant ça, ils paralysent nos forces et annihilent toute riposte.

Ne pas céder à la panique. Ils peuvent nous toucher partout. Jusque dans l’espace. C’est une catastrophe.


Sur le Web







Rejoignez la conversation