// Vous lisez...

Brand new

Nervous breakdown

- Je n’en peux plus, trop c’est trop, je suis en train de craquer.
- Mais qu’est-ce qui t’arrives ?
- Non bah j’ai passé un été complètement pourri !
- Mais tu n’es pas parti ?
- Si si, mais bon il a fait moche tout le temps.
- Si ce n’est que la météo, au moins tu as pu un peu visiter, te reposer ?
- Si seulement ! Il n’y avait rien à foutre là-bas !
- Bah je ne sais pas, au moins tu as pu profiter un peu de ta copine, toi qui te plains toujours de si peu la voir ?
- Tu parles, on a passé les trois semaines à s’embrouiller !
- Ah... euh...
- D’ailleurs on se sépare.
- Ah bon ? Mais...
- Non mais elle est vraiment impossible à vivre, passe son temps à me reprocher ce que je fais, ce que je ne fais pas, bref, l’enfer.
- Ah... euh... bon...
- Mais bon en plus mon frère continue de me saouler pour que je le pistonne dans ma boite
- Et c’est quoi le problème ? Tu ne veux pas l’aider ?
- On voit que tu ne l’as jamais vu bosser toi ! Enfin, bosser... Et puis ça va, on a déjà passé notre enfance à se supporter, tout ça pour qu’aujourd’hui il débarque comme une fleur parce qu’il a trop la flemme de se chercher un vrai truc !
- Certes, mais c’est tout de même ton frère non ?
- Ah oui, et il a tendance à s’en souvenir maintenant qu’il a besoin de moi. Quand il s’agissait d’être là pour les parents, je l’ai surtout vu sur les discussions d’héritage, à grappiller un bout de grille-pain !
- C’est toujours compliqué dans ces moments-là c’est sûr..
- Non mais je te dis, tout ça pour qu’en plus je me retrouve aujourd’hui à devoir gérer un connard qui s’est mis en tête de faire couler sa boîte en l’attaquant en justice pour des conneries, et évidemment il fait ça un vendredi 19h histoire de bien me pourrir mon week-end ce tocard !
- Ah merde !
- Putain je craque, ça y est je craque, rien que d’en parler je craque. Putain de monde de merde !


Sur le Web







Rejoignez la conversation