// Vous lisez...

Hype

Migraine

Il s’était réveillé au milieu des débris. Des cris stridents provenaient de partout. Il ne savait plus où il était, ses yeux étaient comme englués. Il essaya de tendre la main vers ce qui semblait être un rocher pour se relever, mais ne put y parvenir. Il était tremblant, sous le choc. Sa vue semblait maintenant revenir progressivement. Il commença à apercevoir de grosses tâches mouvantes devant lui, des voix se firent difficilement audibles. Une forte odeur de mort et de brûlé lui parvint ensuite, provoquant une violente nausée. Des images lui revinrent peu à peu. Plongé en pleine lecture du Sur la religion de Schopenhauer, il avait senti une violente secousse, puis plus rien.

Il voyait maintenant tout à fait. Sa bibliothèque était réduite en cendres. L’explosion avait tout soufflé, il ne devait son salut qu’à l’imposante table sur laquelle il travaillait, qui s’était renversée sur lui. D’autres obus continuaient d’exploser alentours. Il contemplait, interdit, les ravages. Les maisons alentours. Tout n’était plus que ruines, cris, désespoir. Les informations s’étaient donc trompées. Les mensonges du « Lion » étaient violemment mis à jour. Le chaos et la désolation avaient atteint la capitale. Sa chute était imminente, inéluctable. Partout dans la rue, les cris, la douleur, la désolation.

Rassemblant ses forces, il releva la table et aperçut les restes de son ouvrage. Il prit dans ses mains les quelques feuillets qui avaient survécu au souffle de l’explosion, et parcourut sommairement les quelques lignes encore lisibles. Il esquissa un sourire nerveux, qui se transforma en fou rire, par lequel passait désormais toute sa tension. Des gouttes de sueur perlaient sur son visage, une grande chaleur l’envahit. Il s’effondra sur le sol, inerte. Sa main libéra les quelques feuillets qu’elle tenait. Il volèrent lentement quelques mètres plus loin. Sur le premier d’entre eux, une phrase qu’il avait soulignée quelques jours auparavant :

« En métaphysique rien n’est sûr, sauf la migraine qui en est le prix »


Sur le Web







Rejoignez la conversation